Hope, Colombie-Britannique

Évoluer… de communauté transitoire à destination touristique

Le district de Hope se situe au confluent du fleuve Fraser et de la rivière Coquihalla, niché entre la chaîne des Cascades et les montagnes côtières. Il est composé du lotissement urbain de Hope (anciennement la ville de Hope) et des régions environnantes de Silver Creek, Kawkawa Lake, Flood et Lake of the Woods. 

5969

Population

41

Superficie des terres, kilomètres carrés

50

Âge médian

hébergement et restauration, transport et entreposage

PRINCIPALES INDUSTRIES

anglais

LANGUAGES OFFICIELLE

Chilliwack

VILLES AVOISINANTES

La région de Hope est actuellement en transition. Historiquement, elle n’était reconnue qu’à titre d’endroit où l’on s’arrête quand on se rend à Vancouver ou qu’on en revient. Toutefois, la ville commence à modifier son image en 2012, une initiative menée par le district de Hope, AdvantageHOPE et la chambre de commerce. Les trois organisations estiment que pour favoriser la croissance et le progrès de leur ville, on doit découvrir et faire valoir auprès des autres ce qui fait de Hope un endroit unique où l’on souhaite habiter. On a d’abord interrogé 400 résidents à ce sujet. Cette nouvelle image de marque a certainement aidé la ville à se concentrer sur ses forces et sur ce qui doit être accompli pour atteindre la prospérité.

Actuellement, on accueille une population migrante considérable. Il existe peu d’occasions d’emplois à long terme, d’éducation et de formation dans la région, en plus d’une pénurie de logements abordables. Les jeunes quittent pour poursuivre leurs études postsecondaires et ne reviennent pas. La ville étant un carrefour autoroutier, ses principaux moteurs économiques sont axés sur les services aux personnes de passage. On a récemment ouvert Flying J, un relais pour camionneurs, maintenant l’un des principaux employeurs de la ville. Les autres grands employeurs sont Nestle Waters, le district scolaire et les services de santé.

Jusqu’à tout récemment, la ville était soutenue par le tourisme tout simplement en raison de sa situation géographique. Cependant, on travaille maintenant à un plan plus systématique pour développer ce volet. Le Hope Mountain Centre for Outdoor Learning, dont la mission consiste à offrir de la formation en matière de plein-air et de sensibilisation à l’écologie dans les bassins hydrologiques du sud-ouest de la Colombie-Britannique, attire des adultes et des familles de toute la région. Proposant de nombreuses activités de plein-air et entourée de parcs locaux et provinciaux, Hope a l’occasion de se faire connaitre non seulement en tant que centre névralgique pour les voyageurs, mais également en tant que destination de choix.

Au cours des dernières années, de nombreux professionnels sont revenus vivre à Hope ou s’y sont installés pour profiter du style de vie axé sur les loisirs et le plein-air. En outre, le centre-ville attire de plus en plus de nouvelles entreprises. La transformation de l’image de marque semble avoir créé plus de cohérence quant à ce que Hope pourrait devenir, suscitant la conviction que la ville puisse entrevoir un avenir prospère.