Salmo, Colombie-Britannique

Une communauté à la croisée des chemins

Entouré de la chaîne de Selkirk, dans la région de Kootenay en Colombie-Britannique, Salmo est un petit village riche d’histoire liée à la ruée vers l’or et à l’exploitation forestière. Connu au départ sous le nom de Salmon Siding, le village est fondé comme ville minière en 1896. Une communauté paisible, Salmo propose plusieurs activités de plein-air, y compris la pêche, la randonnée pédestre, le golf et le ski. 

1139

Population

2

Superficie des terres, kilomètres carrés

47

Âge médian

agriculture, foresterie, chasse et pêche, secteur manufacturier

PRINCIPALES INDUSTRIES

anglais

LANGUAGES OFFICIELLE

Nelson, Castlegar, Fruitvale

VILLES AVOISINANTES

Le marché immobilier de Salmo est abordable et au cours des dernières années, le nombre de jeunes familles venues s’y installer a augmenté. Le village est également l’une des communautés soutenues par le Columbia Basin Trust. Cette fiducie a été mise sur pied pour soutenir les efforts des résidents du bassin du fleuve Columbia visant à léguer un héritage de bien-être social, économique et environnemental aux générations actuelles et futures. La communauté compte sur de nombreux bénévoles et le centre jeunesse offre de multiples programmes et activités de qualité. Par ailleurs, on a récemment construit un logement supervisé à l’intention des nombreuses personnes âgées du village.

Pourtant, en dépit de ses atouts et comme plusieurs petites communautés rurales et éloignées du Canada, Salmo fait face à une série de défis. Il manque d’entreprises dans la région et conséquemment d’occasions d’emplois, particulièrement pour les femmes. Le centre-ville abrite la bibliothèque, le pub local et quelques boutiques. Les écoles du village présentent de faibles taux d’inscriptions, plusieurs classes à niveaux multiples devant être offertes.

La plupart des gens travaillent dans les communautés avoisinantes de Nelson, Trail et Castlegar, ce qui confère à Salmo la réputation d’être une communauté dortoir. Le village n’offre pas de transport en commun, ce qui gêne les résidents qui veulent se déplacer. En outre la connexion Internet est parfois lente, nuisant aux possibilités de contacts et de progrès des entreprises.

Salmo est à la croisée des chemins et le village doit circonscrire ce qu’il est et ce qu’il veut devenir. Il existe des possibilités de développement, mais elles sont refroidies par l’anxiété face au changement. Salmo pourrait optimiser et élargir son industrie touristique. Située à proximité d’une profusion de sentiers, la région est idéale pour la randonnée, la marche, la chasse et le vélo. Il existe également une foule d’activités destinées aux jeunes, y compris une piscine, un centre jeunesse et une piste de vélo BMX. Cependant, avant d’entamer sa transition, Salmo doit instaurer une vision communautaire plus unifiée.

Lisez le plan communautaire de Salmo (en anglais).