Chapleau, Ontario

Une petite ville aux multiples possibilités

Situé dans la forêt boréale et côtoyant le bassin hydrographique arctique au nord de l’Ontario, le canton de Chapleau est le site de la plus vaste Réserve faunique de la Couronne au monde. Établie en 1925, la Réserve est une destination d’écotourisme privilégiée qui attire les passionnés de faune et de nature du monde entier. Le canton de Chapleau est riche en histoire et il accueille plusieurs communautés, y compris les francophones, la Première Nation crie, la Première Nation de Brunswick House, la Première Nation ojibwé et la communauté métisse. 

2116

Population

14,27

Superficie des terres, kilomètres carrés

44,5

Âge médian

transport et entreposage, secteur manufacturier, agriculture, foresterie, chasse et pêche

PRINCIPALES INDUSTRIES

français et anglais

LANGUAGES OFFICIELLE

Sault Ste. Marie, Sudbury

VILLES AVOISINANTES

 Toutefois, en dépit de cette richesse patrimoniale, plusieurs employeurs de la ville font face à une pénurie de main-d’œuvre et ils éprouvent des difficultés à recruter les travailleurs possédant les compétences dont ils ont besoin. Quelques industries sont présentes, les principales étant le moulin à scie Tembec et CP Rail. Chapleau est à la recherche d’occasions dans d’autres secteurs. On discute actuellement de plans touchant l’industrie minière et l’énergie renouvelable.

La migration des jeunes pose également problème, puisqu’ils sont nombreux à quitter la région sans y revenir, pour entreprendre des études postsecondaires ou profiter de meilleurs emplois. Par ailleurs, on mise sur le dynamisme de la communauté artistique et les plans visant à développer le tourisme et l’industrie minière pour attirer plus de nouvelles familles et entreprises dans la région. On devra cependant construire des maisons unifamiliales, celles qui sont disponibles actuellement étant soit de type bas ou haut de gamme, sans alternative entre les deux.

De plus, la communauté francophone bien qu’ayant subi une diminution en nombre importante au courant des dernières décennies, contribue également au dynamisme et à la fierté de Chapleau par le biais de l’Alliance des francophones engagés de Chapleau. Entre autres, elle initie plusieurs activités culturelles souvent en partenariat avec les membres des autres groupes culturels de la communauté. Les activités de développement économique du canton sont présentement dirigées par une société de développement économique indépendante, composée de représentants du conseil, du milieu des affaires, ainsi que des secteurs industriel et touristique. Le canton pourrait donc tirer parti de ces diverses perspectives pour faire progresser la région. Au cours des dernières années, la communauté a vu plus de jeunes leaders dynamiques contribuer à certaines améliorations avantageuses. Il est souhaité que ce leadership intergénérationnel continue de susciter des changements positifs dans la région.

 

Pour lire sur l’histoire des francophones de l’Ontario, svp cliquez ici.