West Elgin, Ontario

La municipalité de West Elgin est située au sud-ouest de l’Ontario et elle comprend deux centres principaux, soit Rodney et West Lorne, auxquels s’ajoutent les plus petites communautés de Churchville, Clachan, Crinan, Eagle, Kintyre, New Glasgow, Port Glasgow et Twin Valleys. Contrairement à d’autres petites villes de la province, West Elgin compte une population diversifiée, plusieurs générations d’origine allemande, portugaise, néerlandaise, roumaine et lithuanienne habitant la région. Récemment, de nouveaux arrivants espagnols provenant de la Colombie et de l’Amérique centrale se sont joints à cet amalgame, s’intégrant sans heurts tout en partageant leur charmante culture, comme l’ont fait d’autres immigrants avant eux.

5157

Population

322

Superficie des terres, kilomètres carrés

46

Âge médian

secteur manufacturier, construction, agriculture, foresterie, chasse et pêche

PRINCIPALES INDUSTRIES

anglais

LANGUAGES OFFICIELLE

St. Thomas, London

VILLES AVOISINANTES

Certaines parties de la municipalité sont situées à proximité de l’autoroute 401, à quelque 45 minutes des villes de St. Thomas ou London et encore plus près de plusieurs magasins à grande surface qui se sont établis le long de cette artère. Bien que cette proximité apporte à West Elgin son lot d’avantages comme le magasinage et d’autres commodités, elle signifie également une pénurie de demande dans le secteur local du détail et la concurrence des navetteurs urbains pour l’obtention d’emplois. Les grands constructeurs automobiles ont depuis longtemps quitté la région. Cependant, les entreprises de pièces d’auto et de fabrication de revêtements de sol offrent des emplois stables, quoique moins bien rémunérés. Au moment où l’intérêt des jeunes générations diminue à l’égard de l’agriculture, les fermes familiales sont acquises par de grandes exploitations mécanisées, exigeant moins de main-d’œuvre et plus de gestionnaires hautement qualifiés. Les commerces de détail à domicile se sont récemment multipliés, particulièrement en bordure des principales routes touristiques comme l’autoroute 3 vers Niagara Falls et Windsor.

Comme plusieurs communautés rurales du Canada, West Elgin doit composer avec les défis que posent le vieillissement de la population, la migration des jeunes, les services de santé et le transport. Plusieurs jeunes diplômés de l’école secondaire West Lorne déménagent à St. Thomas ou London afin de poursuivre leur éducation ou de profiter des occasions d’emploi.

Certains reviennent élever leur famille dans cet environnement familier de petite ville « tissée serrée », mais plusieurs ne le font pas. Le déclin économique des récentes décennies a lourdement touché les individus qui comptaient jadis sur un salaire leur permettant de subvenir aux besoins de leur famille, mais qui doivent désormais s’adapter à des emplois moins bien rémunérés.

West Elgin explore actuellement les occasions de rehausser le secteur manufacturier de la région, en collaborant avec les employeurs actuels et les nouveaux employeurs. On envisage aussi la construction d’un vaste complexe pour les personnes âgées à Port Glasgow, avec vue sur le lac Érié. Le village de West Lorne a connu une certaine croissance à la suite de la construction d’un nouveau centre de santé communautaire et de l’Arts & Cookery Bank, une expérience culturelle faisant activement la promotion du patrimoine de la région. L’avenir de West Elgin est assuré, puisqu’elle située tout près de St. Thomas et London, et que la ville entretient une vision progressiste, orientée sur les occasions économiques que lui réserve le futur. En outre, certaines familles revenant habiter la région, on espère que l’énergie actuelle et celle des nouveaux résidents contribuent à ce que West Elgin retrouve son dynamisme d’antan.