Hudson Bay, Saskatchewan

Une région qui cherche à enrichir ses forces

La ville d’Hudson Bay est située dans la vallée de Red Deer en Saskatchewan. À l’origine, la ville fait partie d’une zone de postes de traite de fourrures. La région doit sa croissance à la présence de la Canadian Northern Railway Company. On établit le village d’Hudson Bay Junction en 1909, qui devient une ville à part entière en 1947. La ville maintient toujours les services de trains de voyageurs et constitue un carrefour ferroviaire majeur dans la région. Hudson Bay est bien placée sur le plan des transports, puisqu’elle est située le long des principales autoroutes sillonnant les quatre directions. Elle gère en outre un aéroport offrant des services nolisés, des avions locaux et des bombardiers d’eau. 

1504

Population

17

Superficie des terres, kilomètres carrés

47

Âge médian

transport et entreposage, agriculture, foresterie,

PRINCIPALES INDUSTRIES

anglais

LANGUAGES OFFICIELLE

Regina et Saskatoon

VILLES AVOISINANTES

L’économie d’Hudson Bay repose largement sur la foresterie, la transformation, l’écotourisme et l’agriculture. La ville héberge également un détachement de la GRC et d’autres services communautaires comme la protection des incendies, un hôpital et un centre local de soutien aux familles. Les membres de la communauté insistent sur l’importance de la qualité de vie et de la vie familiale dans la région. Le logement y est abordable, on s’y sent en sécurité et on peut y jouir de la nature. Le parc régional d’Hudson Bay, situé à deux kilomètres au sud de la ville, attire autant les résidents que les touristes. En plus de l’accès aux habitats naturels, on peut profiter des pistes de motoneige, de l’observation d’oiseaux, de la pêche et de la chasse au gros gibier, Hudson Bay étant reconnue comme la « capitale mondiale de l’orignal ».

Les vastes forêts entourant Hudson Bay, les usines de pâtes et papiers et les services liés à l’industrie forestière sont les principaux employeurs et contributeurs à l’économie locale depuis le début des années 1960. Cependant, en un peu plus de dix ans, la région a perdu deux de ses usines forestières, une seule demeurant en opération.

Cette situation a engendré des pertes d’emplois et un déclin de la population. Cependant, la communauté a conservé son dynamisme sur le plan culturel, comptant sur bon nombre d’artistes locaux. On continue en outre d’y investir comme en fait foi la construction d’une toute nouvelle école de la maternelle à la 12e année, qui ouvrira ses portes en 2015. Après la fermeture des usines, les inscriptions scolaires ont diminué, mais elles sont demeurées stables au cours des dernières années.

La communauté doit composer avec plusieurs défis, particulièrement en ce qui a trait au vieillissement des infrastructures et à la promotion des investissements favorisant les services de vente au détail dont on a grand besoin. Les programmes et installations de loisirs sont disponibles toute l’année. Le développement de ces services et la croissance du tourisme représentent des domaines d’intérêt prometteurs pour Hudson Bay, alors qu’on planifie son avenir.

Lisez le plan communautaire de Hudson Bay (en français)
Lisez le plan communautaire de Hudson Bay (en anglais)