Kipling, Saskatchewan

Une ville qui progresse sous plusieurs aspects

Kipling se situe près du parc provincial Moose Mountain, à un peu plus d’une heure de Regina et de Weyburn. La ville a acquis une certaine renommée en 2006, lorsqu’un résident de la Colombie-Britannique a réussi par une série de trocs à échanger un trombone rouge contre une maison de la région. Établie il y a 105 ans en 1889, la ville tient son nom de l’auteur Rudyard Kipling, qui a parcouru les environs en train au début des années 1900.     

1051

Population

2

Superficie des terres, kilomètres carrés

49

Âge médian

agriculture, foresterie, chasse et pêche, mines et carrières, extraction pétrolière et gazière

PRINCIPALES INDUSTRIES

anglais

LANGUAGES OFFICIELLE

Regina et Moose Jaw

VILLES AVOISINANTES

Tout au long de son histoire, Kipling a dû faire face aux défis qu’ont en commun plusieurs communautés rurales du Canada. Au cours des dernières années, les villes et villages entourant Kipling ont connu un déclin de population en raison de fluctuations économiques. Comptant sur de multiples intrants économiques, Kipling est parvenue à assurer une présence constante dans la région, grâce à l’apport d’industries primaires comme la génétique porcine, la production pétrolière et l’agriculture. Alors que l’économie de la Saskatchewan continue de croitre, il est devenu impératif pour les employeurs locaux d’attirer les travailleurs et de les maintenir en poste. Certains d’entre eux grossissent le rang de leur main-d’œuvre en y ajoutant de nouveaux arrivants, provenant plus particulièrement des Philippines.

Des investissements considérables dans les projets d’infrastructure ont mené à l’expansion de l’école de Kipling. Elle accueille aujourd’hui quelque 360 étudiants, de la maternelle à la douzième année, issus de Kipling et des régions environnantes. Un nouvel hôpital vient tout juste d’ouvrir ses portes, combinant les soins de longue durée et les soins intensifs.

En plus de créer un élan de croissance durable dans la région, on prévoit que ces installations attirent de nouveaux professionnels de la santé dans la communauté. En outre, au début de 2015, on procédera à l’ouverture officielle d’un centre destiné aux personnes âgées autonomes qui prennent leur retraite dans la communauté de Kipling.
Les occasions de croissance sont bel et bien présentes. Citons notamment le développement des services visant à attirer les jeunes familles et à les maintenir dans la région, les investissements des entreprises et l’importance de satisfaire aux besoins des résidents en matière de transport. La population apprécie les activités récréatives orientées vers la famille, y compris le hockey et le curling, et elle peut aussi profiter toute l’année durant des fabuleux paysages qui l’entourent.

* Veuillez noter que la photo provient du site Web de la ville de Kipling à townofkipling.ca.